Sauvegarde par scan 3D de l’état d’une croix monumentale du XVIIIe siècle à Bitche

IMG_1866

Croix monumentale à l’entrée du cimetière Saint-Sébastien à Bitche

Suite à notre article consacré à la vie rurale au Pays de Bitche au XVIIIe siècle, il nous est apparu indispensable de procéder à la sauvegarde numérique de l’une des croix monumentales emblématiques de la cité fortifiée. Elle se situe à l’entrée du cimetière de la chapelle Saint-Sébastien, à l’intersection de la rue Saint-Sébastien et de la rue de la Roche Percée.

Description du monument

Cette croix monumentale mesure environs 3,15 mètres de hauteur, pour une largeur de 80 cm et une profondeur de 74 cm. Elle est composée d’un socle galbé, orné d’un cœur enflammé dans les nuées, encadré par un cartouche enguirlandé. Cette base est surmontée d’un fût-stèle, où l’on retrouve les effigies sculptées en bas-relief, de la Vierge Marie, à gauche et de saint Sébastien, à droite. Les deux saints sont surmontés par deux têtes d’anges entre lesquelles s’élèvent une étoile filante vers les nuées. Une guirlande de laurier parachève le fût-stèle.

Un second cœur enflammé est représenté en très bas-relief, à la base du croisillon.

L’ensemble de ces éléments en grès rose remonte à la deuxième moitié du XVIIIe siècle.

Le reste du croisillon, de style néo-gothique est orné d’un Christ en fonte. Cette partie du monument date, quant à elle, très probablement du début du XXe siècle.

 

État de conservation

IMG_1048

Croix monumentale, aperçu de l’état de conservation des reliefs du fût-stèle

L’état de conservation de cette croix est déjà jugé mauvais à la fin des années 1970 – début des années 1980. En effet, au cours de l’enquête des Monuments Historiques, son état est documenté par un certain nombre de photographies, consultables sur la base Mérimée du Ministère de la Culture.

On relève sur ces clichés, des impacts de balles, plus ou moins bien comblés. La surface de la pierre semble être à nu.

Le visage de saint Sébastien est presque intégralement érodé à cette époque.

De nos jours, on note tout d’abord que le socle a été partiellement enfoui sous la couche de macadam du trottoir. A l’aube de l’année 2016, le fût-stèle s’est encore amplement dégradé. Par ailleurs, affublée d’une malheureuse peinture beige, la pierre de cette croix monumentale n’a pu éliminer correctement l’humidité qui s’y est accumulé au fil des années. Agissant comme une éponge, le grès s’imbibe d’une eau dans laquelle sont dissous différents sels. Ces-deniers, cristallisant sous la peinture, désagrègent progressivement la pierre. Si le fait de peindre les croix monumentales fait partie des traditions locales, il faut cependant rappeler que les couleurs d’antan étaient perméables, et n’engendraient en aucune sorte les dégâts que produisent les peintures modernes. Il est donc aujourd’hui amplement préférable de garder la pierre à son état naturel.

La figure de saint Sébastien est actuellement fortement attaquée. Une prompte restauration serait vivement souhaitable, afin de ne pas voir disparaître pour toujours le reliquat de reliefs. Il faudrait notamment préserver la figure de la Vierge, relativement bien conservée, mais dont la main présente déjà les premiers signes de désagrégation.

A l’arrière de la croix, le fût-stèle présente du reste d’inquiétants décollements par plaques.

Scan 3D

Nous vous proposons ci-dessous de consulter l’état du fût-stèle en janvier 2016.

Croix monumentale à Bitche (Moselle)
by vosges-du-nord.fr
on Sketchfab

Conclusion

La croix monumentale du cimetière de la chapelle Saint-Sébastien à Bitche, présente un état de conservation préoccupant. Son relief se détériorant très rapidement, nous avons sauvegardé son état actuel grâce à un scan 3D. Nous espérons qu’une solution sera envisagée pour la préservation de ce monument emblématique pour l’histoire bitchoise. En effet, doit-on seulement rappeler que cette croix se situe, sur l’ancien chemin de Schorbach, à l’emplacement du premier cimetière de la ville et à proximité immédiate de la plus ancienne chapelle de la cité. Aujourd’hui, il s’agit du cimetière militaire de la ville. La silhouette de cette croix  a donc marqué depuis plus de deux siècles, les esprits des habitants de Bitche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *